Souverain-Pont : une réussite à souligner, un avenir à interroger

souverain-pontLa Ville de Liège inaugurait ce matin quatre immeubles rénovés, dans le cadre du Plan fédéral des Grandes Villes, rue Souverain-Pont, dans l’hypercentre.

Cet aboutissement doit être salué. L’opération aura permis le retour de 23 logements publics de grande qualité dans un quartier dont le bâti reste globalement en très mauvais état. Elle donne un coup de pouce à l’activité commerçante d’une rue historique. Elle témoigne d’un très grand respect pour la dimension patrimoniale des immeubles rénovés. Elle constitue enfin une vraie réussite architecturale, grâce au travail d’AC&T, de Fabienne Hennequin, de Pierre Lorenzi et de Michel et Valérie Fellin et à une bonne coordination du projet par l’administration communale. En dépit de son coût important (6 millions d’euros), cette opération semble donc judicieuse et utile. Il est permis d’espérer qu’elle contribue au retour d’habitants dans le centre commerçant ainsi qu’au renouveau d’une dynamique commerciale de qualité dans l’hypercentre.

L’achèvement de ces chantiers pose cependant la question de l’avenir du quartier « Cathédrale-Nord ». Comme nous l’avons souligné dans le débat qui a eu lieu autour de l’adoption du Périmètre de rénovation urbaine Léopold, en mars de l’année dernière, il est essentiel que le quartier Cathédrale Nord continue à jouer son rôle de porte d’entrée dans la ville pour différents publics. Outre le logement moyen qui y a sa place (ne serait-ce que parce que les possibilités de densification sont réelles, notamment dans les étages inoccupés de certains commerces), il est essentiel, pour VEGA, de développer également – et sans tarder – une offre importante de logement social dans le quartier, mais aussi du logement de transit, adapté aux personnes en difficulté ou qui sont de passage.

Face à certains promoteurs qui envisagent de plus en plus manifestement de raser entièrement certains îlots du quartier pour y construire du logement haut de gamme, la Ville doit jouer un rôle d’arbitre, pour faire en sorte que Cathédrale Nord reste un lieu de diversité et de rencontre, où tous les publics, y compris les plus précaires, ont leur place.

Publié par

François Schreuer

Conseiller communal (VEGA) de la Ville de Liège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *