La passerelle Saucy va-t-elle devoir être remplacée ?

Question écrite du 23 décembre 2014

Monsieur le bourgmestre,

La passerelle Saucy relie le quartier d’Outremeuse au centre-ville depuis 1880. Elle est devenue, depuis lors, un axe naturel des circulations piétonnes et cyclistes à Liège. Très nombreux sont nos concitoyens qui l’empruntent au quotidien. Son rôle pour dans les liens entre ces quartiers n’est certainement plus à démontrer.

Je m’interroge cependant sur la durée de vie que l’on peut encore accorder à cet infrastructure communale qui, si elle ne date que de 1949 pour celle qui est en service aujourd’hui – la précédente ayant été détruire en 1940 devant l’avancée des armées nazies –, semble présenter d’importants signes de fatigue, en particulier depuis la collision qui a eu lieu avec une péniche en décembre 2008.

Depuis lors, après trois longues années pendant lesquelles son usage a été limité à une étroite bande, elle a certes subi une réfection sommaire, mais le remplacement de ses pavés par un revêtement plus léger semble indiquer que les ingénieurs qui ont eu à prendre soin d’elle éprouvent encore certaines inquiétudes quant à son état.
Pouvez-vous dès lors m’indiquer :

  • Quelle évaluation le Collège fait de l’état de cette passerelle ?
  • Si vous envisagez son remplacement – ou une rénovation lourde – et à quelle échéance ?
  • Si vous avez déjà une idée de la manière de financer ces – probablement – indispensables travaux ?

J’ajoute que l’éventuel remplacement (1) de la passerelle devrait à mon sens être l’occasion de poser à nouveaux frais la question de l’aménagement du Quai-sur-Meuse (ainsi que de la place Cockerill), qui pourrait, avec un peu de volonté, devenir le seul espace public de la rive gauche, à être directement en lien avec la Meuse, ce dont je ne doute pas que cela ravirait de très nombreux habitants de la Ville. Un scénario particulièrement convaincant (élaboré par le bureau AIUD) avait d’ailleurs été évoqué en ce sens, avant d’être finalement abandonné. Il prévoyait la démolition de la chaufferie de l’université – et donc la création d’une seconde entrée pour l’université, côté passerelle – et le passage de la voirie le long du front bâti, dégageant un vaste triangle le long du fleuve, à affecter à la création d’un très bel espace public. Je n’ignore pas que la construction annoncée d’un parking souterrain compromet aujourd’hui cette possibilité (et risque, si ses entrées et sorties sont disposées de manière imprévoyantes, de la compromettre durablement). Je veux cependant croire qu’il reste possible de réaliser un aménagement d’ensemble de qualité pour ce site hautement sensible.

En vous remerciant pour la réponse que vous me ferez, je vous prie de croire, Monsieur le bourgmestre, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

François Schreuer
Conseiller communal

 

(1) Ou rénovation, d’ailleurs, si l’on veut bien prendre exemple sur le remplacement, en 1994, de l’immense plan incliné qui barrait le paysage du boulevard Saucy par une infrastructure beaucoup plus adaptée et intéressante.

Publié par

François Schreuer

Conseiller communal (VEGA) de la Ville de Liège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *