Navettes de bus gratuites pour Noël : a-t-on oublié les habitants ?

Question écrite du 21 décembre 2015

Monsieur le bourgmestre,

En cette fin d’année, alors que le centre-ville déborde d’activité liée à la proximité des fêtes de fin d’année, des navettes de bus gratuites ont été mises en place, pendant ce week-end, par le TEC Liège-Verviers entre Coronmeuse et le centre-ville, comme c’est déjà le cas depuis plusieurs années.

Si je comprends fort bien l’intérêt qu’il y a à faire appel aux transports en commun pour gérer les pics d’affluence dans le cœur urbain — leur potentiel étant d’ailleurs encore fort loin d’être pleinement utilisé —, je souhaiterais néanmoins vous poser quelques questions à ce sujet.

Tout d’abord, la Ville de Liège est-elle impliquée dans l’organisation de ce service de navettes ? Ou a-t-elle été consultée dans le choix du dispositif retenu ?

Ensuite, dans l’affirmative, pourriez-vous m’expliquer pour quelle raison il a été choisi de mettre en place un service spécifique totalement distinct du reste du service plutôt que de rendre gratuit le réseau de bus existant, éventuellement en le renforçant, si le besoin est avéré ?

Là où des navettes depuis un parking extérieur ne sont destinées qu’aux citoyens disposant d’une voiture (et, probablement, venant de la périphérie ou de l’extérieur de la ville), la gratuité de l’ensemble du réseau semble en effet en mesure de toucher un public beaucoup plus large, en offrant une solution d’accès au centre-ville à l’ensemble de la population, qu’elle dispose ou non d’une voiture, qu’elle habite ou non le centre-ville.

Est-il normal, en effet, qu’une famille qui habite Sainte-Marguerite, Grivegnée ou Cointe et souhaite se rendre sur le marché de Noël en bus doive payer plein tarif tandis qu’un visiteur venu de l’extérieur ne payera rien ? On incite en fait cette famille, si elle dispose d’une voiture, à traverser toute la ville pour venir la garer à Coronmeuse et bénéficier de la navette gratuite : cela est-il bien rationnel ? Et si ladite famille n’est pas motorisée, mesure-t-on le caractère désastreux du message que les pouvoirs publics lui envoient, selon lequel la gratuité du déplacement en bus est réservée aux seuls détenteurs d’une voiture ?

J’ai eu, ces derniers jours, l’occasion de converser avec plusieurs de nos concitoyens qui sont choqués par le caractère discriminatoire de la mesure mise en place : éprouvant au quotidien, tout au long de l’année, les difficultés de mobilité causées par la pression automobile sur le centre urbain, il leur est difficile d’admettre que l’autorité publique semble faire aussi peu de cas de leur situation.

En tout état de cause, je souhaiterais que la Ville de Liège prenne contact avec le TEC Liège-Verviers pour lui demander d’envisager un dispositif différent à partir de l’année prochaine, plus respectueux des habitants de notre Ville que celui que nous connaissons actuellement.

En l’attente de vous lire, je vous prie de croire, Monsieur le bourgmestre, en l’assurance de mes salutations respectueuses.

François Schreuer
Conseiller communal

Publié par

François Schreuer

Conseiller communal (VEGA) de la Ville de Liège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *