Qui représente la Ville de Liège où ?

La population de la Ville de Liège est représentée au Conseil communal, d’une façon (presque) proportionnelle au suffrage rendu dans le cadre des élections communales. Il est aisé de savoir qui sont les élus.

Mais elle est aussi représentée, indirectement, dans les intercommunales et dans de nombreuses associations. Il est là plus difficile de savoir qui siège où, puisque ces données ne sont, à ma connaissance, centralisées nulle part (et ne sont pas toutes publiées).

J’ai donc le plaisir de rendre publique ici une première liste des représentants de la Ville de Liège, telle qu’elle m’est transmise par le secrétariat communal, à qui j’ai demandé de réaliser ce travail de compilation et que je remercie.

NB : certaines données présentes dans ces listes ne sont de toute évidence par à jour (n’hésitez pas à me signaler d’éventuelles erreurs, que je ferai suivre). Je ne doute pas que, par la mise en ligne de ces données, nous aboutiront rapidement à des données de plus en plus fiables.

Question écrite : À quoi sert-il d’organiser une réunion de concertation si les réclamants sont convoqués en dernière minute ?

Monsieur le bourgmestre,

Ce jeudi 9 février en matinée a lieu la «réunion de concertation» dans le cadre de la demande de permis du projet «Médiaciné» (10 salles de cinéma dans le quartier du Longdoz), ainsi qu’il est prévu par la législation régionale dans le cas où plus de 25 personnes ont participé à une enquête publique.

Ici, ils et elles sont 1361. Et ces 1361 réclamants vont donc recevoir un courrier de la part de l’administration. Il n’est pas certain, cependant, qu’ils le recevront à temps. Cet envoi porte en effet le cachet de la poste du mardi 7 février. Autrement dit, dans le meilleur des cas, ces 1361 citoyens trouveront dans leur boîte aux lettres, ce mercredi 8 février au soir en rentrant du travail, une convocation pour une réunion qui a lieu demain matin 9 février à 8h30. Quel travailleur, selon vous, est en mesure de s’organiser avec son employeur dans de telles conditions ? Il ne me semble pas m’avancer beaucoup en considérant que cette pratique élimine de la procédure de concertation une grande majorité de nos concitoyens, dont les obligations professionnelles ne sont pas compatibles avec ce genre de délais.

Encore s’agit-il là du meilleur des cas, dis-je, puisque bon nombre de ces personnes ne recevront en fait ce courrier… qu’après la tenue de la réunion.

Je m’interroge, dès lors : quel message l’administration envoie-t-elle à ces citoyens responsables qui ont pris du temps pour participer à une procédure publique d’urbanisme, qui ont, pour certains d’entre eux rédigé des courriers détaillés et approfondis ?

Sachant que cette pratique de la convocation en toute dernière minute est habituelle (c’était aussi le cas pour les réclamants dans l’enquête sur le projet de parking sous la place Cockerill, par exemple), pourriez-vous me dire, Monsieur le bourgmestre : s’agit-il d’une pratique délibérée ? Si ce n’est pas le cas, qu’est-ce qui explique ce tempo malheureux ?

Mais surtout : pouvez-vous vous engager, Monsieur le bourgmestre, à ce que les convocations à ce type de réunions soient désormais envoyées dans un délai raisonnable, par exemple 10 jours à l’avance ?

Dans le cas présent, pourriez-vous envisager d’organiser une nouvelle séance, en convoquant dans des délais décents nos 1361 concitoyens concernés ?

Je vous remercie, Monsieur le bourgmestre, pour les réponses que vous voudrez bien m’apporter.

François Schreuer
Conseiller communal de la Ville de Liège

Question écrite : Un nouveau local associatif pour le quartier Vennes-Fétinne ?

Monsieur le bourgmestre,

On s’en souvient : voici un an, pour faire place au chantier de la nouvelle passerelle, l’école maternelle du Parc de Boverie était déménagée, dans l’urgence, vers les locaux associatifs qui avaient été construits en 2010 au 18A de la rue de Londres, pour la coordination du quartier de Vennes-Fétinne. Ces locaux ont été rapidement aménagés et accueillent désormais la petite cinquantaine d’enfants scolarisés dans cette école.

Si les associations du quartier, sans doute soucieuses de l’accueil scolaire de ces enfants, avaient à l’époque fait montre d’une grande compréhension malgré les conditions assez cavalières de leur expulsion, qu’elles avaient apprise en dernière minute, il m’a semblé utile, un an an plus tard, de poser la question de leur situation. Le constat est préoccupant Continuer la lecture de Question écrite : Un nouveau local associatif pour le quartier Vennes-Fétinne ?

Qu’est-ce qui s’oppose à la création de « cannabis social clubs » à Liège ?

Question écrite au Collège, 1er juillet 2016

Monsieur le bourgmestre,

La Ville de Liège compte probablement plusieurs milliers de consommateurs réguliers de cannabis.

Si les risques inhérents à certains modes de consommation de cette plante et de ses dérivés ne doivent pas être minimisés, le cannabis présente aussi des vertus thérapeutiques désormais reconnues par de nombreuses autorités publiques à travers le monde, notamment par plusieurs états des États-Unis. Continuer la lecture de Qu’est-ce qui s’oppose à la création de « cannabis social clubs » à Liège ?

«Le lecteur wallon n’est pas un sous-lecteur du Soir»

Lettre ouverte à M. Christophe BERTI, Rédacteur en chef du journal Le Soir, copie à M. Bernard MARCHANT, Administrateur délégué du groupe ROSSEL.

Liège, le 8 avril 2016

Monsieur le Rédacteur en chef,

Il y quelques jours, les abonnés au journal «Le Soir» ont eu la désagréable surprise de découvrir que les éditions régionales de leur journal avaient été fusionnées en seulement deux éditions: Bruxelles/ Brabant wallon d’une part, le reste de la Wallonie d’autre part.

Cette évolution marque un nouveau recul dans la place que votre journal consacre à l’information régionale, après la réduction, il y a quelques années, du nombre de pages «Régions» (de trois à seulement une), et la mise en place des «synergies» qui ont conduit à ce que nous lisions les mêmes articles dans «La Meuse» et dans «Le Soir». C’était ignorer une vérité liégeoise: à Liège, on lit La Meuse… et un journal. Continuer la lecture de «Le lecteur wallon n’est pas un sous-lecteur du Soir»

Le TEC, un truc de gens qui n’ont pas le choix ?

En lisant, ici et là, les commentaires à propos du tram, je tombe sur bon nombre de réflexions tenues par des personnes qui ne vivent pas en ville et la fréquentent peu (sinon pas du tout) et estiment, parfois avec virulence, souvent avec certitude, que ce tram est inutile, un nouvel épisode des «Grands travaux inutiles» — voire qu’il ne s’agit que du délire (inévitablement) mégalomaniaque de quelques élus (forcément) irresponsables (sinon corrompus, comment pourrait-il en aller autrement ?).

Bien sûr, aucun de ces intervenants n’est obligé d’aller chaque matin s’entasser dans une de ces bétaillères que sont devenus les bus sur certaines lignes du TEC, à l’heure de pointe.

Et je me dis que, de toute évidence, à Liège, le bus, c’est (devenu?) un truc de gens qui n’ont pas le choix, un truc de gens qui n’ont pas d’autre solution pour se déplacer que d’attendre — parfois longtemps et souvent sans abri — ces vieux bahuts au diesel qui cahotent sur les pavés. Continuer la lecture de Le TEC, un truc de gens qui n’ont pas le choix ?

Liaison CHR : une bonne décision qui doit en annoncer d’autres

liaison_CHRL’abandon, par le gouvernement de la Région wallonne, du projet de liaison routière reliant la sortie de l’E313 à Vottem à la Citadelle, est une bonne décision. Il convient de saluer ce choix de renoncer à une entreprise qui s’annonçait non seulement fort peu pertinente au plan de la mobilité mais très destructrice pour les quartiers traversés et pour le cadre de vie de plusieurs milliers de Liégeoises et de Liégeois.

Pour rendre cette décision définitive et sécuriser les habitants concernés, il est bien entendu nécessaire que le gouvernement veille à supprimer rapidement la zone de réservation qui figure au plan de secteur depuis des décennies. Sans cela, le risque de voir le projet renaître ne pourra pas être totalement écarté et demeurera comme une épée de Damoclès. Nous ne doutons pas Continuer la lecture de Liaison CHR : une bonne décision qui doit en annoncer d’autres

Soutenons Paris, mais n’oublions pas l’Orient

Liège, le mardi 17 novembre 2015

Monsieur le bourgmestre,

souvenirLe Collège de la Ville de Liège a décidé, ce samedi, de mettre en oeuvre plusieurs actions — rassemblement sur la place du marché, hommage musical, livre de condoléances — pour marquer la solidarité de la Ville et celle de ses habitants avec nos voisins français, durement éprouvés par les attentats terroristes du 13 novembre, dont la violence nous laisse toutes et tous abasourdis.

Je me réjouis de cette initiative. Je me réjouis que les Liégeois soient nombreux à marquer leur solidarité face à la barbarie qui nous menace. Je me réjouis que nous ne laissions pas la peur nous envahir, que nous ne permettions pas la banalisation de ces actes odieux. Continuer la lecture de Soutenons Paris, mais n’oublions pas l’Orient

Place Cockerill : le Collège cherche-t-il à brûler les étapes ?

Monsieur le bourgmestre,

J’ai l’honneur de vous adresser une question orale, en deux points points, que je souhaiterais poser au Collège lors du Conseil communal de ce lundi 22 juin. Elle concerne le projet de parking sous la place Cockerill et de l’aménagement de surface — singulièrement calamiteux dans sa conception et son manque de respect de tous les usagers des lieux qui ne sont pas automobilistes, si je puis me permettre ici une appréciation personnelle — aménagements, donc, qui sont actuellement soumis à enquête publique.

Question orale : fonctionnement de la CCATM

Monsieur le bourgmestre,

La Commission consultative de l’aménagement du territoire de la mobilité (CCATM) est un organe communal important, qui doit notamment permettre aux autorités communales de disposer d’avis éclairés et circonstanciés, reflétant la diversité des sensibilités présentes dans le débat communal, au sujet des projets d’urbanisme ou de mobilité. Continuer la lecture de Question orale : fonctionnement de la CCATM

Espaces verts à Liège, quelques éléments

20150109_LLBLa libre Belgique consacre un article dans son édition du jour (voir ci-contre) à la question des espaces verts à Liège et à la position de VEGA (et uniquement de VEGA) sur le sujet.

Je précise à toutes fins utiles que, contrairement à ce qu’on pourrait penser, cet article ne fait suite à aucune «sortie» de notre part mais résulte simplement d’un coup de fil passé par le journaliste pour me demander une appréciation sur la politique menée par la majorité sur la question des espaces verts (notamment suite au débat sur l’évaluation du Projet de Ville qui a eu lieu en décembre) et savoir quels dossiers sont prioritaires pour VEGA en la matière. Continuer la lecture de Espaces verts à Liège, quelques éléments

Quand on touche au cumul des mandats… ça pique !

cumulÇa y est, le marathon du budget est terminé. Je peux vous dire que ce fut long.

Ce 3e Conseil de la semaine s’est terminé pour moi sur une altercation assez dure, au sujet des statuts de l’asbl qui va gérer le «CIAC» (la nouvelle institution culturelle, mi-musée, mi-salle-d’expo, qui va s’installer dans l’ancien MAMAC, dans le parc de la Boverie). Il y est prévu que la présidence soit assumée de droit par l’échevin de la culture. J’ai déposé un amendement supprimant cette disposition et prévoyant simplement que la présidence soit désignée par le Conseil d’administration. Question de principe (et de pure forme, me semblait-il) : on ne peut pas trouver regrettable que certains élus cumulent des dizaines de mandats (et ne parviennent donc pas à les assumer tous correctement) et prendre des règlements qui conduisent mécaniquement à cette situation (au demeurant, ça n’aurait rien changé dans l’immédiat : si la majorité voulait voir l’échevin à ce poste, elle aurait pu l’y mettre tout en votant mon amendement). Continuer la lecture de Quand on touche au cumul des mandats… ça pique !