RIP Bavière ou l’urbanisme en médiocratie

Je vous livre quelques lignes d’impressions rapidement écrites au retour de la « RIP » de Bavière (entendez : la Réunion d’information préalable… à l’étude d’incidences sur l’environnement), qui avait lieu ce jeudi soir dans le bel amphithéâtre de zoologie, quai Van Beneden, en présence d’une conséquente brochette d’officiels et d’environ 200 personnes.

Le projet du consortium privé (BPI / Thomas et Piron / UrBaLiège) est donc à présent connu. Il se résume en un chiffre: 105 000 m2. Comme on le craignait, en fait d’urbanisme, le promoteur s’est contenté de découper le terrain en lots, qui ont été attribués à diverses fonctions, au gré des opportunités: un gros paquet de logements ici, un gros paquet de kots étudiants (400, quand même) là-bas, une polyclinique sur la pointe Sud, une tour d’une vingtaine d’étages sur la pointe Nord, un peu d’Horeca pour faire passer la pilule etc. Même si le discours, bien rôdé, évoque volontiers la mixité, c’est bien de zonage qu’il s’agit. On cherchera en vain la réflexion d’ensemble, la cohérence, l’urbanité. Ce n’est pas l’objet. Continuer la lecture de RIP Bavière ou l’urbanisme en médiocratie

Le tram comme boîte de Pandore ?

Le Conseil communal du 25 janvier 2016 s’est ouvert par un « débat » (comprenez : une intervention du Collège et une intervention de chaque chef de groupe) sur le dossier du tram. Je reproduis ici mon intervention à cette occasion, dans sa version complète (que j’ai dû un peu abréger à l’oral, faute de temps).

Il me semble important, avant toute chose, de rappeler qu’il y a bel et bien une compétence communale sur ce dossier, quoique d’aucuns puissent en dire. Le présent débat ne saurait être seulement l’aimable répétition du débat prévu mercredi au parlement régional. Parce que le tram, je le dis une fois encore, n’est pas uniquement un projet de mobilité, c’est un projet urbain, dont les conséquences seront multiples sur la vie quotidienne des Liégeoises et des Liégeois. Le tram, c’est un projet qui concerne l’espace public, l’économie, le commerce. C’est un projet qui aura des impacts sur le logement. C’est un projet qui modifiera profondément la manière de vivre dans la ville. Continuer la lecture de Le tram comme boîte de Pandore ?

Tram de Liège : et si l’on mettait les chiffres sur la table ?

Conférence de presse du 21 janvier 2016, Maison de la presse de Liège

L’objet de la présente communication, rapidement mise sur pieds dans un contexte où des décisions extrêmement importantes pourraient être prises à brève échéance, est d’une simplicité biblique : faire valoir à quel point il serait inepte, dès lors qu’on déciderait de passer outre au troisième avis négatif d’Eurostat sur la comptabilisation du tram de Liège, de maintenir un système de financement ruineux qui n’a été choisi que pour complaire aux exigences européennes.

Financement ruineux ? Nos tableaux montrent que si l’on retire de l’enveloppe PPP le coût de l’entretien et de la maintenance, on peut estimer que le PPP négocié par la Région revient à accorder un taux d’intérêt d’environ 9 % au «partenaire» privé sur l’investissement réalisé. Dans un contexte où les taux auxquels peuvent prétendre les pouvoirs publics en Belgique pour se financer sont inférieurs au quart de celui-ci. Continuer la lecture de Tram de Liège : et si l’on mettait les chiffres sur la table ?

Tram de Liège : qu’attend-on pour en venir au financement public ?

Eurostat vient donc, une nouvelle fois, de refuser le montage financier du tram de Liège, malgré les amendements apportés par le Gouvernement wallon et l’Institut des comptes nationaux (ICN) : conformément aux normes comptables européennes (SEC 2010), l’utilisation d’un Partenariat public privé (PPP) n’est plus aussi simple qu’auparavant pour débudgétiser l’investissement public.

Face à cette donnée, dans un contexte où Liège a le plus impératif besoin d’une amélioration de son système de transport, la responsabilité politique appelle à la reformulation du projet de construction du tram, pour le rendre viable, autour de trois principes. Continuer la lecture de Tram de Liège : qu’attend-on pour en venir au financement public ?

Tram : un scénario pour sortir de l’impasse

J’ai donné ce mardi 12 mai une conférence de presse sur le dossier du tram de Liège. J’y montre notamment à quel point le choix du «Partenariat public privé» (PPP) est, dans ce dossier, un gaspillage aussi invraisemblable qu’inutile d’argent public : le surcoût par rapport à un financement complètement public s’élève en effet, sur la durée du contrat, à au moins 500 millions d’euros.

Je plaide donc pour que le coup d’arrêt porté par Eurostat au dossier mène à abandonner cette formule de financement — et à profiter du temps dont nous disposons désormais pour améliorer le projet sur une série de points critiques et notamment à revoir son tracé pour améliorer la complémentarité avec le chemin de fer (et, de façon plus anecdotique, le téléphérique), pour limiter le coût du projet en évitant les éléments les plus dispendieux (le passage par le Pont Atlas, le double passage quais-Feronstrée et l’alimentation par le sol), pour servir de levier aux opérations urbanistiques de Bavière et de Droixhe, ou encore pour rendre le chantier compatible avec les échéances électorales de 2018-2019.

nouveau_trace

Vous pouvez consulter le texte complet de cette conférence (document pdf, 10 pages, 515 ko). Je serai bien sûr particulièrement heureux de lire vos réactions et commentaires, qui m’aident très souvent à affiner les points de vue que je défends.

Parmi les échos donnés à cette conférence dans les médias, voyez notamment, disponibles en ligne, l’article de Philippe Bodeux dans Le Soir, l’article de Fabrice Terlonge sur TodayInLiège, le reportage de France Defalle sur RTC ou celui de Martial Giot sur la RTBF.

Lire aussi : Tram de Liège : et si l’on mettait les chiffres sur la table ?, Conférence de presse du 21 janvier 2016.

Tram : « L’Europe nous pousse vers la privatisation »… Vraiment ?

La tonalité du jour, après l’annonce du coup d’arrêt mis par Eurostat au projet de tram liégeois — tonalité qu’on retrouve autant chez les partis de la majorité actuelle et sortante que dans la presse, un peu complaisante, je trouve —, c’est (je cite le titre de l’article en édition nationale du Soir du jour) : «L’Europe pousse le tram de Liège vers le secteur privé».

Je suis en désaccord avec cette interprétation. Continuer la lecture de Tram : « L’Europe nous pousse vers la privatisation »… Vraiment ?

Tram de Liège : le projet doit revenir dans le giron public

tramLa décision d’Eurostat d’invalider le montage financier du tram de Liège appelle plusieurs commentaires.

1. Cette décision n’est en rien une surprise. On sait depuis au moins 2010 que l’imputation en SEC de ce genre d’investissement impacte immédiatement l’ensemble de la dette. D’autres projets publics ont d’ailleurs déjà fait les frais de décisions similaires, notamment en France ou en Flandre. Au demeurant, c’est plutôt une bonne chose que les normes comptables européennes limitent désormais les possibilités de «débudgétisation», dont les effets pervers sont nombreux. Continuer la lecture de Tram de Liège : le projet doit revenir dans le giron public

Tram de Liège : à quel prix ?

Le choix, ce jour, par la SRWT (on le suppose, avec l’aval du gouvernement wallon), d’engager des négociations pour la réalisation du tram de Liège avec le consortium mené par Alstom («Mobiliège») n’est en rien une surprise. Depuis la lecture du cahier des charges du tram, on savait que le groupe français partait favori, notamment en raison des technologies dont il dispose.

Ce choix posé par le gouvernement amène cependant une question de taille : combien coûtera in fine le tram de Liège ?

Jusqu’à présent, aucune communication officielle n’a été faite concernant le montant des offres déposées et les informations qui filtrent à leur sujet laissent entendre que l’offre d’Alstom excède nettement le budget prévu. Continuer la lecture de Tram de Liège : à quel prix ?

Piscine de Jonfosse, projet décevant

piscineAu risque de passer une fois de plus pour un râleur, je dois bien dire que je ne suis guère convaincu par le projet de piscine qui se précise dans le quartier Jonfosse (même s’il est plus que temps que ce dossier aboutisse vu l’offre actuelle qui s’est réduite à sa plus simple expression). Continuer la lecture de Piscine de Jonfosse, projet décevant

Recours contre la convention Ville/SRWT sur le tram

20130501_tract_premier_maiL’Assemblée de la Coopérative VEGA a décidé de déposer un recours contre la convention passée entre la Ville de Liège et la SRWT dans le dossier du tram. Il y a un enjeu de sécurité juridique. Il y a aussi un vrai enjeu politique, celui de répéter que le Partenariat public-privé (PPP), et tout ce qu’il implique de reculs sociaux, n’est pas une fatalité.

C’est le sens du tract que nous diffuserons à l’occasion du premier mai.

Pour plus de détails, je vous invite à consulter :