Pour une expérience pilote d’utilisation de la traction chevaline dans les services communaux

Interpellation au Collège communal, Conseil du 27 juin 2016

Monsieur le bourgmestre,

Le cheval de trait ardennais fait partie du patrimoine vivant de notre région. Ses remarquables qualités sont appréciées dans de nombreux pays du monde et le savoir-faire wallon lié à cette tradition très ancienne est mondialement reconnu.

De nombreux arguments plaident pour que le cheval soit réintroduit dans les services des villes et communes. Il trouve par exemple remarquablement bien à s’employer dans l’entretien des espaces publics et des espaces verts, mais aussi dans la collecte des poubelles publiques voire le déplacement de publics scolaires ou pour bien d’autres usages encore. De plus en plus nombreuses sont les municipalités belges et européennes à faire appel au cheval de trait, y compris dans des milieux urbains denses, comme à Schaerbeek. Continuer la lecture de Pour une expérience pilote d’utilisation de la traction chevaline dans les services communaux

Les grands enjeux touchant aux intercommunales doivent pouvoir être débattus par le Conseil communal

Interpellation au Collège communal, Conseil du 22 février 2016

Monsieur le bourgmestre,

L’usage est établi au sein du Conseil communal : les questions touchant à la gestion des matières relevant des intercommunales ne sont pas abordées par le Conseil, et sont renvoyées aux organes de gestion de ces structures.

Cet usage a pour conséquence que certaines questions essentielles quant au fonctionnement de notre service public ne sont jamais débattues publiquement dans le cadre des institutions publiques. Continuer la lecture de Les grands enjeux touchant aux intercommunales doivent pouvoir être débattus par le Conseil communal

Tram de Liège : qu’attend-on pour en venir au financement public ?

Eurostat vient donc, une nouvelle fois, de refuser le montage financier du tram de Liège, malgré les amendements apportés par le Gouvernement wallon et l’Institut des comptes nationaux (ICN) : conformément aux normes comptables européennes (SEC 2010), l’utilisation d’un Partenariat public privé (PPP) n’est plus aussi simple qu’auparavant pour débudgétiser l’investissement public.

Face à cette donnée, dans un contexte où Liège a le plus impératif besoin d’une amélioration de son système de transport, la responsabilité politique appelle à la reformulation du projet de construction du tram, pour le rendre viable, autour de trois principes. Continuer la lecture de Tram de Liège : qu’attend-on pour en venir au financement public ?

Remettre Liège-Guillemins sur la carte ferroviaire européenne ?

J’ai donné hier une conférence de presse sur les enjeux relatifs au statut international de la gare de Liège-Guillemins.

À cette occasion, j’ai notamment posé deux questions au sujet de la suspension (fermeture?) du «Thalys wallon» :

  • Pourquoi la dotation spécifique que reçoit la SNCB, au titre de son contrat de gestion, pour assurer la desserte de destinations intérieures par des trains à grande vitesse n’a-t-elle pas été adaptée à la suite de l’interruption du service des deux thalys régionaux ?
  • Pourquoi un même problème technique (compatibilité des systèmes ETCS) justifie-t-il, selon la SNCB, l’interruption du service des thalys à Namur, mais pas à Anvers ?

Par ailleurs, j’ai formulé dix propositions visant à remettre Liège sur la carte européenne des chemins de fer.

Voici le texte complet de cette conférence de presse (pdf).

Update. Voir notamment les échos médias suivants : Philippe Bodeux dans Le Soir, Martial Giot sur la RTBF, Philippe Lawson dans L’Echo, Marc Bechet dans La dernière Heure, Benjamin Hermann dans L’Avenir et Mélanie Geelkens pour Belga.

Tram : « L’Europe nous pousse vers la privatisation »… Vraiment ?

La tonalité du jour, après l’annonce du coup d’arrêt mis par Eurostat au projet de tram liégeois — tonalité qu’on retrouve autant chez les partis de la majorité actuelle et sortante que dans la presse, un peu complaisante, je trouve —, c’est (je cite le titre de l’article en édition nationale du Soir du jour) : «L’Europe pousse le tram de Liège vers le secteur privé».

Je suis en désaccord avec cette interprétation. Continuer la lecture de Tram : « L’Europe nous pousse vers la privatisation »… Vraiment ?

Tram de Liège : le projet doit revenir dans le giron public

tramLa décision d’Eurostat d’invalider le montage financier du tram de Liège appelle plusieurs commentaires.

1. Cette décision n’est en rien une surprise. On sait depuis au moins 2010 que l’imputation en SEC de ce genre d’investissement impacte immédiatement l’ensemble de la dette. D’autres projets publics ont d’ailleurs déjà fait les frais de décisions similaires, notamment en France ou en Flandre. Au demeurant, c’est plutôt une bonne chose que les normes comptables européennes limitent désormais les possibilités de «débudgétisation», dont les effets pervers sont nombreux. Continuer la lecture de Tram de Liège : le projet doit revenir dans le giron public

Fin du Noctambus : et encore un peu plus de « chacun pour soi » !

noctambusAprès 26 années de fonctionnement, l’opération « Noctambus » du nouvel an ne sera pas reconduite cette année. Pour « raisons budgétaires », explique-t-on à la SRWT.

Cette décision touche très particulièrement l’agglomération de Liège, puisque la moitié des utilisateurs wallons de cette formule étaient liégeois. L’année dernière, c’est pas moins de 20 000 personnes qui, dans notre seule ville (40 000 au total en Wallonie) ont pu être véhiculés en toute sécurité le soir du réveillon. Avec le Noctambus, boire un verre (ou deux) et se déplacer en sécurité et sans se ruiner, c’était possible ! Ça ne l’est plus ! Continuer la lecture de Fin du Noctambus : et encore un peu plus de « chacun pour soi » !

Interpellation : Pour des maisons des services publics

Interpellation au Collège, Conseil communal du 16 décembre 2014

Monsieur le bourgmestre,
Mesdames et Messieurs les échevins,

Personne, probablement, ne doute ici de l’importance que revêt la présence d’un maillage dense de nos quartiers par le service public. Nos services publics jouent en effet un rôle majeur en matière de cohésion sociale, ils garantissent l’accès de chacun d’entre nous à une série de droits fondamentaux.

Pourtant, pour diverses raisons, la présence du service public est en recul.

  • Alors qu’il y avait 35 bureaux de poste à Liège en 2005, il en reste à peine 8 aujourd’hui (Angleur-centre, Bressoux-centre, Jupille-sur-Meuse, Liège-Perron, Liège-Guillemins, Liège-Avroy, Liège-Longdoz et Rocourt-Reine-Astrid) complétés de 28 points-poste (dont certains, cependant, ferment ou sont menacés de fermeture).
  • La SNCB a multiplié les fermetures de guichet ces dernières années et il est craindre – si les économies importantes qui lui sont demandées par le gouvernement fédéral se confirment –, que ce mouvement poursuive, transformant des gares en simples « points d’arrêt non gardés », avec toutes les conséquences délétères que cela entraîne : insécurité, dégradation du service aux usagers, etc.
  • D’autres exemples pourraient être mise en avant.

Continuer la lecture de Interpellation : Pour des maisons des services publics

Comptages SNCB et autres préoccupations

boulierVoici le texte de l’interpellation que j’ai adressée au Collège lors du Conseil communal de ce lundi 8 septembre 2014.

Pour une stratégie communale de défense de notre réseau ferroviaire face aux nouvelles menaces de compression du service public

Monsieur le bourgmestre,

Vous n’ignorez pas ma préoccupation à ce propos : je suis convaincu que nous manquons, dans différents domaines, de données statistiques nécessaires non seulement à la bonne gestion des affaires publiques mais aussi à la défense du fait urbain, dont la réalité, à Liège, est souvent noyée dans des ensembles plus large faute de disposer d’une entité institutionnelle correspondant à la réalité humaine et géographique de notre agglomération. Contrairement à, par exemple, la Région de Bruxelles-Capitale, qui s’est progressivement dotée des moyens de défendre efficacement sa singularité (c’est par exemple évident au niveau scolaire, et je m’en réjouis pour les élèves bruxellois), Liège est notoirement à la peine, y compris au niveau de la Région wallonne. Continuer la lecture de Comptages SNCB et autres préoccupations

Question écrite : tarifs du théâtre de Liège

theatre_de_liegeUne question écrite que je viens d’adresser au Collège communal.

Monsieur le bourgmestre,

Je n’ignore pas que le Théâtre de Liège est une entité indépendante de la Ville et que c’est à son Conseil d’administration qu’il revient de prendre les décisions qui le concernent.

Je pense cependant qu’en tant qu’un de ses principaux soutiens institutionnels, la Ville de Liège a des raisons de s’intéresser non seulement à l’usage qui est fait de l’argent qu’elle octroie au théâtre, mais également au fait que cet argent puisse bénéficier au plus grand nombre de nos concitoyens. Continuer la lecture de Question écrite : tarifs du théâtre de Liège

Places en crèche pour des enfants dont les parents sont chômeurs

J’adresse ce jour au Collège communal une question écrite portant sur l’accès aux crèches (et mini-crèches) communales pour les enfants dont les parents sont chômeurs.

Monsieur le bourgmestre,

Les chômeurs sont, comme vous le savez, soumis depuis 2004 au contrôle du comportement de recherche d’emploi. Dans ce cadre, mais aussi lors de contrôles plus ponctuels sur la disponibilité du chômeur à l’emploi (par exemple lorsqu’il ne se présente pas à un rendez-vous au FOREM ou ne répond pas à une offre jugée convenable qui lui est proposée par les services de placement), le fait de ne pas avoir de place dans une crèche pour les enfants en bas âge constitue aux yeux de l’ONEm un élément pénalisant pour les chômeurs. Continuer la lecture de Places en crèche pour des enfants dont les parents sont chômeurs

Manque de place dans l’école communale Vieille Montagne

ecole_vieille_montagne
Source

J’ai co-signé cette semaine, avec Quentin le Bussy (Ecolo), une question écrite, que je reprends ici, au Collège concernant la situation de l’école communale Vieille Montagne, dans le quartier St Léonard.

Monsieur le Bourgmestre, Messieurs les Echevins,

Diverses sources, et parmi elles de nombreux parents d’élèves, s’enquièrent auprès de nous du sort réservé au dossier concernant l’achat de l’ancien bâtiment de La Poste, sis rue Mosselman à proximité immédiate de l’école de la Vieille Montagne. Ce dossier, sur la table depuis quelques deux ans, risque non plus l’enlisement mais bien l’échec total, au dépens de l’école dans son ensemble, de ses acteurs (enfants, parents, équipe éducative, travailleurs auxiliaires) et en dépit de leur efforts pour le mener à bien. Continuer la lecture de Manque de place dans l’école communale Vieille Montagne